Le blog des EPN de la Région Haute-Normandie

vendredi 19 juin 2009

Panor@TIC 5

  • Une loi sur le piratage, une autre sur la cybercriminalité : en renforçant le contrôle du Web, le gouvernement a toutes les chances d'encourager les internautes à se cacher. Pour quelques euros, des services comme Ipredator et Ipodah leur proposent de devenir invisibles. Au risque de faciliter des échanges de fichiers bien plus dangereux que des films ou des chansons.
    [01/06/2009]

  • Les internautes ont-ils « droit à l'oubli »? C'est une question soulevée par un rapport d'information du Sénat, publié mercredi 3 juin 2009. Le texte met non seulement en garde contre les « nouvelles mémoires numériques » mais aussi préconise quinze mesures nécessaires à un « homo numericus » libre et éclairé, protecteur de ses propres données.
    [04/06/2009]

  • Websense a publié le 10 juin 2009 l'étude "Web2.0@Work", qui s'interroge sur la façon dont les entreprises appréhendent les nouveaux usages du Web, de Facebook à YouTube, en passant par Twitter, Picasa ou encore les webmails1. L'éditeur de solutions de sécurité professionnelles a interrogé 1.300 responsables informatiques, dans dix pays dont la France, sur "leur perception et leur compréhension des technologies Web 2.0", ainsi que sur le "degré de préparation de leurs entreprises en termes de sécurité". Alors, les employés peuvent-ils surfer sur Facebook et consorts ?
    [10/06/2009]

  • "Les 20-30 ans préfèrent réussir leur vie que réussir dans la vie". Telle pourrait être la conclusion de l'enquête inédite réalisée par l'Observatoire Cegos, en avril 2009, auprès de 1 001 jeunes salariés et de 120 directeurs des ressources humaines ou responsables des ressources humaines .
    [09/06/2009]

  • Dans une interview à 01net., les spécialistes de la communication Jessica Scale et Jean-Marc Benoît notaient que le ministère de l'Education nationale était très en retard dans l'usage d'Internet, comparé, par exemple, à l'administration des impôts. Il semble que le ministère cherche à inverser la tendance dans l'optique de la rentrée de septembre 2009.
    [12/06/2009)


vendredi 12 juin 2009

Le Conseil Constitutionnel retoque la "riposte graduée" de la Loi Hadopi !!!

La décision rendue par le Conseil Constitutionnel va dans le même sens que le vote d’un amendement au parlement européen en mai dernier, dans le cadre du "paquet télécom", et pose les bases de la reconnaissance de l’accès internet comme un service universel, voire un droit fondamental.

Pour en savoir plus : http://www.creatif-public.net/article1149.html

Bing et Wolfram Alpha : des moteurs intelligents ?

Au cours des dernières semaines, nous avons assisté au lancement de nouveaux moteurs de recherche. Deux en particulier ont généré un battage médiatique : Bing et Wolfram Alpha.
L'un a été lancé par Microsoft, et l'autre par une start-up.

Wolframalpha se présente comme le futur des moteurs de recherche. Ce service propose, à la différence des moteurs de recherche habituels, un résultat non pas sous forme de liens internet pointant vers des sites web, mais tente de vous apporter une réponse à votre interrogation sous forme structurée (texte, graphiques, cartes, etc...). Pour l'utiliser, il vous suffit de poser une question en langage naturel.

Wolfram Alpha est capable de répondre (en anglais) à un grand nombre de questions en allant piocher dans ses propres bases de références. Par exemple, il est capable de résoudre une équation, de tout vous dire sur une ville ou un pays : vous aurez la population, l'heure locale, la superficie, la température et les prévisions météos, une carte, l'altitude, etc.

Wolfram Alpha offre un gros potentiel même si aujourd'hui il est encore limité en thématiques et que le résultat est pour le moment un peu décevant. (Lire le Monde du 22/05/09 Wolfram Alpha, le site qui a réponse à tout, ou presque...)

Bing, le nouveau moteur de recherche de Microsoft est quant à lui disponible en version bêta avec des fonctionnalités limitées. Bing veut concurrencer Google et se démarque indéniablement au niveau du graphisme même si les deux moteurs présentent des menus équivalents.

Du côté de la recherche, Bing dispose d’une fonctionnalité pratique. En survolant avec la souris les adresses des résultats, l’internaute peut obtenir une synthèse de leur contenu. Une façon donc de vérifier rapidement le contenu d’un site avant même de cliquer.

Bing a pour ambition de proposer non seulement un moteur de recherche mais surtout un outil aidant les internautes dans leurs décisions. En ce sens nous retrouvons plusieurs informations périphériques tels que des opinions des utilisateurs sur un lieu publique ou une géolocalisation des résultats retournés. Microsoft affirme avoir travaillé sur la pertinence des résultats associés.

Si Bing apporte des fonctionnalités intéressantes, la pertinence de ses résultats reste perfectible (Lire l'article de Znet du 04/06/2009 Bing contre Google : quel est le moteur le plus performant ?)

lundi 8 juin 2009

Internet nous rend-il idiots ?

  • Face aux défenseurs de la "Serendipity"— un néologisme désignant les « découvertes inattendues », expérience heureuse que vous avez sûrement éprouvée en surfant un minimum sur la Toile —, un grand vent de scepticisme se lève. Soufflé par Finkielkraut ? Des technophobes enragés ? Que nenni : ce sont bien des geeks qui défendent l’idée qu’Internet rend… [05/05/2009]


  • Le journaliste Nicholas Carr s’est fait remarquer avec un article provoc, «Is Google making us stoopid ?» (paru dans «The Atlantic» l’été dernier) dans lequel on s’est tous reconnus, nous inspirant à poser à notre tour la question («Le Web 3.0 rend-il idiot ?» dans le Technikart du mois de juin). [05/06/2009]


  • Selon le journaliste Nicholas Carr, l’usage intensif d’Internet modifierait nos comportements de travail intellectuel et dégraderait nos capacités cognitives. [29/04/2009]


  • Il nous a semblé important de vous proposer à la lecture Is Google Making Us Stupid ?, l’article de Nicolas Carr, publié en juin 2008 dans la revue The Atlantic, et dont la traduction, réalisée par Penguin, Olivier et Don Rico, a été postée sur le FramaBlog en décembre. Dans cet article, Nicolas Carr (blog), l’auteur de Big Switch et de Does IT matter ?, que l’on qualifie de Cassandre des nouvelles technologies, parce qu’il a souvent contribué à un discours critique sur leur impact, part d’un constat personnel sur l’impact qu’à l’internet sur sa capacité de concentration pour nous inviter à réfléchir à l’influence des technologies sur notre manière de penser et de percevoir le monde. Rien de moins. [05/06/2009]

     

lundi 1 juin 2009

Panor@tic 4

  • Paris, le 27 mai 2009 - La loi LOPPSI1 vient d'être déposée au Conseil des Ministres pour un examen prochain au parlement. Elle contient entre autres la mise en place d'une infrastructure extrêmement inquiétante de filtrage des contenus sur Internet. Ce dispositif, inefficace dans la lutte ô combien légitime contre la pédopornographie, ouvre en réalité la porte à la censure d'Internet et constitue une grave atteinte à la neutralité du réseau. Les citoyens doivent refuser ce contrôle du Net dicté par le président Sarkozy.
    [27/05/2009]


  • C'est le constat fait par l'Observatoire des Usages Internet de Mediamétrie. Le nombre d'adeptes a décuplé en dix ans pour atteindre 29 millions d'internautes. L'accès au nouveau médium, centré initialement sur la région parisienne, a gagné toutes les régions. Un mouvement qui est allé de pair avec sa démocratisation. [27/05/2009]


  • Larry Page, le cofondateur de Google, n’hésite pas à verser dans l’alarmisme pour justifier la collecte de données personnelles par le moteur de recherche.
    [20/05/2009]


  • Twitter vient du mot "tweet", "gazouillis" en anglais. C'est une plate-forme de micro-blogging qui permet de poster de courts messages de 140 caractères. A l'origine, il s'agit d'envoyer des messages répondant à cette simple question : "Que faites-vous actuellement ?", mais Twitter est devenu bien plus que ça : une communauté sur laquelle on partage des infos, des liens, des photos…
    [21/05/2009]


  • Passées l’euphorie et les craintes des débuts, les recherches sur le phénomène Internet arrivent à maturité. Entre approches spéculatives et enquêtes empiriques surgissent de nouvelles interrogations sur la nature du cyberspace et les enjeux de son irruption massive dans la société.